06 Juin

5 choses à savoir sur Viola Davis, nouvelle star d'Hollywood

 

Adulée pour son charisme dans la série “How To Get Away With Murder” et aujourd'hui tête d'affiche du film “Les Veuves” de Steve McQueen, Viola Davis s'est imposée à force d'humilité et de légitimité dans l'industrie hollywoodienne. Découvrez cinq choses que vous ignoriez sur elle.

Par Antoine Ruiz

Viola Davis, dans la peau d'Annalise Keating, dans la série “How To Get Away With Murder”.

À 52 ans, Viola Davis est l'actrice qu'on s'arrache aujourd'hui à Hollywood. Mère affligée par la disparition de sa fille dans Prisoners (2013), incarnation d'Amanda Walker (la complice de Batman) dans Suicide Squad (2016), avocate des criminels dans la série How To Get Away With Murder (2014 à aujourd'hui), victime de discrimination raciale dans Fences (2017), ou encore veuve missionnée pour un braquage dans Les Veuves (2018), elle fait désormais partie des actrices les plus convoitées. Voici cinq choses à découvrir qui font d'elle un talent hors pair.

 

 

Une enfance baignée dans la pauvreté

 

Native de Saint Matthews, en Caroline du Sud, Viola Davis a vu le jour dans la ferme de sa grand-mère, une ancienne plantation où étaient exploités des esclaves à l'époque de la Ségrégation. Cadette d'une fratrie de six enfants, elle est élevée par un père palefrenier alcoolique et une mère femme de ménage et ouvrière. Entre délinquance, racisme et pauvreté extrême, elle lutte pour survivre au sein d'un climat miséreux : ses déjeuners à la cantine étaient ses seuls repas de la journée, fréquemment complétés par des vols à l'étalage ou des fouilles de poubelles. Une misère qui aujourd'hui est à la source de sa force et de son humilité.

Viola Davis dans la pièce dans “King Hedley II”, d'August Wilson.

Son passage au théâtre et dans les petites séries judiciaires

 

Impliquée dans les arts dès son adolescence, Viola Davis choisit de se spécialiser dans le théâtre à l'université de Rhode Island. Alternant performances dans des pièces à Broadway (Seven Guitars, 1996) et seconds rôles dans des séries judiciaires (Law & Order: Criminal Intent, Law & Oder: Special Victims Unit), elle entame sa carrière de comédienne par des figurations modestes, prémices des rôles plus importants qu'elle décrochera par la suite. En 2001, elle obtient d'ailleurs une première consécration, grâce au théâtre, lorsqu'elle remporte le Tony Award de la meilleure comédienne pour son rôle dans la pièce King Hedley II, d'August Wilson.

Viola Davis aux côtés de Meryl Streep dans le film “Doute”, de John Patrick Shanley.

Petite protégée de Steven Soderbergh

 

Au cinéma, Viola Davis prend son envol sous l'impulsion et la direction de Steven Soderbergh, réalisateur prolifique dans les années 2000, qui devient son mentor et lui confie de nombreux rôles. Dans son polar Hors d'atteinte (1998), l'actrice joue un second rôle aux côtés de George Clooney. Deux ans plus tard, elle incarne une assistante sociale dans Traffic, film choral et kaléidoscopique sur le narcotrafic américain, qui consacre Steven Soderbergh avec un Oscar du meilleur réalisateur. Forte de ces expériences, elle parvient à décrocher un rôle dans Doute de John Patrick Shanley (2008), face à Meryl Streep, aujourd'hui sa grande amie et fidèle supportrice. C'est pour ce film qu'elle est alors nommée aux Golden Globes et aux Oscars (entre autres) dans la catégorie "meilleure actrice dans un second rôle".

 

Viola Davis lorsqu'elle remporte l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour sa performance “Fences” à la 89e édition des Oscars en 2017.

Lauréate de près de 80 distinctions

 

S'il y a bien quelque chose dont Viola Davis peut être fière, ce sont ses quelque 80 trophées remportés depuis 1996. En 2012, elle reçoit une première reconnaissance critique au cinéma pour son interprétation du personnage principal dans La Couleur des sentiments (2011), qui lui permet d'être nominée à nouveau aux Golden Globes et aux Oscars, cette fois-ci dans la catégorie "meilleure actrice". Trois ans plus tard, elle est la première actrice noire sacrée par le Emmy Award de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique pour son rôle-titre du personnage d'Annalise Keating dans How to Get Away with Murder. En 2017, elle rafle encore deux prix prestigieux (un Golden Globe et un Oscar), tous deux décrochés pour son second rôle dans Fences (2016), film réalisé par Denzel Washington avec qui elle partage l'affiche. Elle est également listée à deux reprises par Time Magazine dans le classement des 100 personnalités les plus influentes du monde (en 2012 et 2017).

Bande-annonce du film “Les Veuves” de Steve McQueen.

Réalisatrice d'une série documentaire, auteure d'un livre et à l'affiche du prochain film de Steve McQueen

 

Militante de la cause féministe et activiste fervente pour le mouvement des droits civiques aux États-Unis, Viola Davis a récemment débuté Two-Sides, une série documentaire explorant la violence policière subie par la communauté afro-américaine. En prime, elle a également annoncé se lancer dans l'écriture d'un livre d'images pour enfant, la suite de Corduroy, célèbre saga d'un ours en peluche lancée en 1968. "Corduroy a toujours occupé une place particulière dans ma vie, d'abord parce que je le feuilletais dans mon enfance, et aussi maintenant puisque je le lis à ma fille, et lui raconte les aventures de l'adorable ours”, a-t-elle déclaré.

 

Ne s'octroyant aucune pause entre ses projets personnels et le tournage de la nouvelle saison de How to Get Away with Murder, Viola Davis est à présent à l'affiche du nouveau film de Steve McQueen, Les Veuves. Scénarisé par Gillian Flynn (auteure du roman policier Gone Girl) et adapté de la mini-série britannique éponyme créée par Lynda La Plante, ce thriller narre l'histoire de quatre femmes dont les époux braqueurs ont été tués à la suite d'une mission à Chicago. Leurs épousessont ainsi contraintes de reprendre le flambeau pour payer leurs dettes. Pour ce film, l'actrice sera aux côtés de talents comme Michelle Rodiguez, Colin Farrell, Robert Duvall ou encore Daniel Kaluuya, la révélation du film Get Out. Avec Ocean's 8, spin-off de la trilogie Ocean de Steven Soderbergh au casting cinq étoiles (en salle le 13 juin), les braquages au féminin envahissent les scénarios hollywoodiens.

 

 

Le nouveau film de Steve McQueen, Les Veuves, sortira en salles le 23 janvier.

NuméroNews